Le corbeau et le renard

Non, non, il ne s’agit pas de théâtre improvisé ni d’un nouveau style de management avec jeu de rôles inversés (le magasinier assis et regardant le conservateur travailler…) mais bien d’une séance de récolement à la BU d’Angers.QUOI…???!!! Vous avez dit récolement, non mais je rêve… Et oui, à tous ceux qui se souviennent de mes grands discours sur l’inutilité de ce pensum, ou tout du moins, sur l’ineptie d’en faire un rituel estival pour occuper tout le monde… – Moi vivant, jamais ! Vous entendez ? Il faudrait me passer sur le corps avec vos chariots ! – je le confesse aujourd’hui : il y a bien eu un récolement sous MON toit, dans MA bibliothèque avec MON personnel ! Plus grave encore, je commence à me convaincre de l’intérêt de ce travail… tous les 5 ou 6 ans seulement. Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, certes, mais cela veut-il dire que mon combat pour la sauvegarde des fichiers papiers contre cette horde de « jeunes loups » qui veulent tout jeter pourrait aussi un jour cesser et me voir enfin convaincu de l’inutilité de conserver toutes ces fiches sur lesquelles ont trimé nos ((arrières)-grands-) mères ? Où vont donc les bibliothèques si leurs directeurs perdent leurs idées fixes et leurs lubies en reniant progressivement leur (mauvaise) foi et leur subjectivité pour faire comme tout le monde ?

Publicités

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :