Prescrire ou mourir, il faut choisir…

Pour répondre à la demande d’Olivier, et en le remerciant pour le superbe cassoulet offert à cette occasion (en fait, la cause secrète de ma présence à cette journée…) voici le support de mon intervention aux dernières Polyphonies du livre de la Roche sur Yon. Comme d’habitude à prendre avec des pincettes en l’absence des réserves, précautions, explications, verbalisations faites au moment de cette présentation. En substance, nous pouvons (devons) faire des choses concrètes, modestes, innovantes et efficaces.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :