Claude Dityvon forever

Au commencement, il y eut L’homme qui marche à Angers grâce à Jean-Paul Texier ainsi qu’à ces vidéos qui m’avaient donné à voir  l’humanité de Dityvon, photographe méconnu du grand public, « façonneur » de toute une génération de photographes depuis son prix Niépce en 70.

Puis il y eut les voyages à Paris tous les 15 jours, durant 6 mois, autour d’un projet commun de monographie rétrospective. 6 mois d’échanges, de discussion et de partage, des heures d’entretien filmées pour aboutir à 320 pages et à une ébauche de texte en attente d’éditeur…

Enfin, il y eut le projet Mai 68, comme un souffle : une exposition itinérante montée par nos soins et qui tourne depuis le début de l’année dans les universités du grand ouest (Brest, Rennes, La Rochelle, bientôt Le Mans) pour finir à la BU d’Angers en décembre prochain, cette collection acquise pour l’occasion rentrera ensuite dans nos fonds.

Hier donc, nous étions à La Rochelle pour l’inauguration de Mai 68, comme un souffle à la BU et de la très belle rétrospective Dityvon, la liberté du regard initiée par l’ancien directeur de la Médiathèque, Bruno Carbone, et qui se tiendra jusqu’à fin août dans plusieurs lieux de la ville : la médiathèque Michel Crépeau, La Coursvive, le Cloître des dames blanches (photo ci-dessus) et les bibliothèques de l’agglo. Un pur bonheur… courez-y vite !

Et maintenant ? Les projets continuent… car nous devons conserver et faire connaître à tous la richesse de cette oeuvre photographique majeure du XXème siècle. Comment ? A suivre…

Pour en voir plus encore : Chambre noire
Retrouvez sur le site du Monde le portfolio des images inédites présentées dans les BU et dans le Monde 2 du 10 mai 2008

2 comments so far

  1. CVignaud on

    Claude Dityvon a rangé son Leica, ce mardi 3 Juin 2008.
    Photographe français, né à la Rochelle en 1937,co-fondateur de l’agence Viva,
    Claude Dityvon, écrivain de lumière, de Mai 68 à Nocturne en passant par Ailleurs,
    des reportages sociaux à une photographie des ombres et du mouvement
    avait su garder comme il l’avait écrit  » un regard ouvert, sans a priori, un regard d’enfant ».
    Sa ville natale, La Rochelle, lui avait ouvert ses portes, il y a quelques jours, à travers une rétrospective,
    moment intime avec un photographe, moment d’émotion d’un homme diminué par la maladie face à son oeuvre.
    Claude Dityvon n’est plus…mais ses oeuvres témoigneront pour lui au Panthéon de la La Photographie.

  2. […] Justement, le domaine culturel s’y est déjà adonné. Allez donc jeter un coup d’oeil à la Galerie 5 du SCD de l’Université d’Angers qui permet une visite virtuelle de ses expositions. La dernière en date : l’exposition Mai 68 – Comme un souffle, qui expose l’oeuvre de Claude Dityvon avec notamment des photographies en couleur sur les événements de Mai 1968, la couleur étant assez rare dans la représentation des “événements”. 40 ans après les photos n’ont rien perdu de leur force. Alors virtuel ou réel, visitez et appréciez cette collection exceptionnelle acquise par l’Université d’Angers (l’histoire de l’acquisition : ici) […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :