Le bien créé le lien (2/3)

Suite du précédent.

Vendredi 19 septembre
7h30 : Réveil. Télématin. William Leymergie. 20 minutes par an à chaque congrès ADBU… j’adore. Douche. Petit déjeuner. Nicolas semble stressé. Intervention Libqual H-2. Toutes les tables sont pleines de conservateurs. Hôtel ADBU, un incendie renouvellerait une belle proportion de la profession !
9h : Arrivée au Palais Beaumont. Bien résolu à assister à toute la journée… mais encore beaucoup de choses à voir sur le salon ! Content de revoir Hervé C. qui me parle de son poste à la BNF. J’apprends plein de choses. Captivant et aussi rassurant de voir qu’on peut y avoir du poids.
9h30 : Intervention d’Isabelle K. Incroyable de voir l’état de certaines BU parisiennes. Si ça n’était pas si pathétique on en rirait. Vu de Shanghaï ça laisse perplexe. Courage des collègues !
10h : Libqual à 3 voix. Belle présentation. Nicolas est super bon (mais nous ne sommes pas objectifs). Petite blague sur George Clooney, maîtrise impressionnante de la présentation qui passe les visuels de la campagne de pub et de l’opération en cours. Service vente et après-vente parfaits. A la sortie, Pierre C. nous salue : « Salut les clones » (comprendre les clowns ?)…
11h15 : Appel de Lucie. Validation de la consultation des entreprises pour la signalétique. Tout roule. Signature lundi. Sur le parvis, discussion avec Isabelle D. (toujours parfaite). Passage sur les stands. Discussion avec Frédéric L. autour de solutions qui nous intéressent mais pour lesquels les propositions commerciales et techniques qu’ils ont faites n’étaient pas satisfaisantes. Il promet de nous refaire une offre sérieuse.
11h45 : Retour en salle. Nicolas M. intervient sur les services web. Beaucoup de copies d’écran et d’exemples viennent d’Angers… hum, hum, je crains qu’on ne vienne me demander de participer au financement du congrès pour publicité déguisée voire parasitage commercial ! A la fois, tant mieux, même si beaucoup prennent cela pour du m’atuvisme (c’est leur problème, pas le nôtre) : nous sommes là pour ça. Partager l’expérience, dire ce que nous faisons, échanger sur le « bien », à nos yeux, et se relier aux autres, créer du sens, du lien. C’est ce qui se passe à la sortie de l’amphi. Comment faire ? Combien ça coûte ? C’est compliqué ? Peut-on venir ? C’est super. On vous appelle pour se lancer…
12h30 : Discussion avec Olivier C. Souhaiterait que nous participions au groupe Qualibib. Il m’explique les trois facettes de la démarche et je lui dit où nous en sommes à Angers et notre souhait d’un projet autour de l’accueil. Très positif. Discussion avec Alain C. Divergences sur le rôle des « technos ». Selon lui, risque de déconnexion par rapport au gros des collègues. Bibliothèque à deux vitesses : 10% qui avancent, 90% qui regardent. Nous ne sommes pas d’accord. Pour nous, 10% qui tractent, 90% qu’on motive, sensibilise, forme et implique. Echanges avec l’équipe d’Ebsco sur les difficultés du business et l’évolution des ressources. Je croise Christophe P. et ai envie de lui dire tout le bien que je pense de plus en plus de lui. Je lui dit. Me demande si nous serions intéressés pour un congrès ADBU à Angers ? Je réponds non pour 2009 mais un « oui » ferme, pour 2010 car nous aurons ouvert notre nouvelle bibliothèque. A suivre.
13h15 : Déjeuner. Excellentissime. Rattrape les cigarettes russes municipales de la veille. A table, je découvre la patronne de Sylvain, Marie-France G. Discussion sur le management dans les DOM TOM (j’en serais incapable…). Elle me fait penser à Odile Rohou, ma première directrice : rigueur, classe, humour, doigté. J’espère pouvoir un jour transmettre cela à un jeune collègue. (…doutes).
14h : Discussion avec François C. et Julien R. demeurés attablés. Echanges très riches. J’ai l’impression de ne pas faire le même métier qu’eux. JR parle de stratégie, de lutte pour les financements, des tutelles, du classement de Shanghaï… je parle de qualité, projet de service, usagers, attractivité… on ne regarde pas notre objet par le même bout. Question de distance à l’objet également.
14h30 : Retour sur les stands. Objectif : faire le point sur les solutions RFID et avoir une idée du coût. Arrêt sur le stand d’Electre. Michèle A. me parle de la nouvelle version. Sera-t-elle suffisamment performante pour justifier de ne pas nous désabonner ? Elle le pense, malgré mes craintes (doutes). Il est convenu d’en reparler en novembre.
15h : Démonstration des automates 100% Rfid Ident. Nouveau produit. Très performant. Bluffé. Discussion sur les encastrés actuels qui ne fonctionnent pas très bien pour les supports disc. Solution proposée. Me rends sur le stand 3M. Déçu. Pas de matériel, pas de documentation mais longue discussion. Prise de contact pour passage sur Angers.
16h30 : Sortie de l’amphi. J’ai raté une super présentation d’un collègue canadien. Pas grave, je verrai ça sur Canalc2. Je discute avec Jean B. qui semble marqué par une rentrée difficile et la disparition d’un ami commun. Je lui dit mon attrait pour la capitale des Gaules, mais pas n’importe où. Passage sur le stand de BibLibre et sur le stand de BCI. Beau mobilier.
17h30 : retour en amphi. Pas grand chose à en dire. Belle intervention du président des vice-présidents élus étudiants de France. Il a tout compris. 18h45 : sortie.
19h30 : 3 bus nous emmènent au dîner dans un complexe sportif pour jeu(x) de pelote(s). Très compliqué à comprendre (23 sports différents), commentaires du maître des lieux inaudibles, banda à fond… pas grave. Discussion avec JL B. sur comment faire pour réintégrer un CA après la LRU ? Lui donne mon avis : avancer prudemment (je ne me reconnais plus…). Discussion avec Jean B., à nouveau. Echanges sur le passé et l’avenir pour chacun de nous. Jérôme et Isabelle arrivent en pousse-pousse. Ils sont très beaux ces deux-là…
21h00 : Salle de restaurant. Ambiance très détendue et sympa. Je ne vois pas la couleur des acras car je discute (encore!). Martine P. Époustouflante comme toujours. Me parle de son prochain bouquin chez Gallimard et des archives que j’ai déjà compulsée dans le passé. Grande classe. Quand dort-elle ? J’ai l’impression de n’avoir pas encore commencé à travailler… Discussion avec l’équipe de 3M. S’excusent pour cet après-midi (?!?), échanges de points de vue sur leur société. Intéressant. Discussion avec Hervé T. J’approche l’homme derrière le personnage social (commercial?). Suis touché. Je demande à une jeune fille qui sert s’il y a encore quelque chose à manger. Elle me rapporte deux assiettes composées en cuisine. Un peu gêné, remerciements, mes interlocuteurs me taquinent… excellente cuisine.
22h30 : Discussion avec des collègues « de ma génération »… ah, ah, ça me fait toujours rire ça. Nicolas est là, il trouve finalement l’ambiance plus festive et joyeuse qu’il ne le pensait. Quelques danseurs ont lâché les chevaux sous la musique de la banda.
23h30 : Retour en bus au centre ville. Discussion avec Dominique W. sur la situation lyonnaise et de la difficulté à gérer de très gros établissements. Je mesure ma chance et les limites (faiblesses) de notre BU qui sont parfois des forces. Minuit : Hôtel, rue bruyante. Tiens, ils ont quand même enlevé la serviette pour la laver (cf. épisode précédent). Bizarre…

4 comments so far

  1. marlène on

    ADBU 2010 ? Enfin une bonne raison pour revenir à Angers !😉
    Merci pour ce journal de bord (j’ai reconnu plein de gens !) – tu nous remettras ça pour la réunion des directeurs ? :-))

  2. tacheau on

    @marlène: 2010 c’est une proposition. M’est d’avis que des concurrents vont se mettre sur les rangs (j’en connais déjà…c’est vrai que l’ADBU ça peut largement compenser l’échec à l’élection de capitale européenne de la culture pour 2013…). Pour la réunion des directeurs c’est impossible, devoir de réserve et secret défense obligent😉 L’adbu c’est différent, là je suis militant associatif…

  3. […] vous voulez savoir comment le congrès s’est déroulé, je vous renvoie au compte rendu (1, 2, 3) de mon […]

  4. Hervé on

    Arrivé par hasard sur cette page en cherchant le lieu du prochain congrès, j’ai la surprise de me voir apparaître dans le sympathique et vivant tableau de ces journées paloises. Merci mon cher Olivier pour cet amusant, et bienveillant !!, clin d’oeil. E viva Angers 2010. Ciao ciao


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :