L’image avant la lettre

zen21

Petit jeu du week-end. Que vous évoque cette image ?

1) Une gamme de soins corporels d’Yves Rocher ?
2) Un stage d’initiation aux pierres chaudes dans les Cévennes ?
3) Une conception antique de l’éducation ?
4) Une création sucrée de La Maison des confiseurs ?

Attention, il y a un piège…

Allez, je retourne à mes occupations futiles et stériles du dimanche. Tient, par exemple finir le dernier Catherine Cusset qui n’aura donc pas le prochain Goncourt, tant mieux !

6 comments so far

  1. jean-charles on

    Je répondrai la 4 ! La gourmandise me perdra…

  2. tacheau on

    @jean-charles: non ! J’ai eu peur que tu me dises à un BU du nord-est de la France ouverte jusqu’à 22h… histoire de te faire encore de la pub😉 . Je ne te l’ai pas dit mais votre expérimentation et votre façon d’avancer ainsi est très intéressante.

  3. sophie on

    J’ai bien peur que ça ne soit la 3 ?

  4. Caroline on

    A quoi une image appelée « zen21 » peut-elle donc renvoyer ? Ou bien cela fait-il partie du piège ?
    C’est fou comme les pierres sont à la mode, en ce moment : dans les stickers déco, dans les templates powerpoint, et dans … ?
    J’aurais dit 4 aussi, le brillant des pierres semblait trop beau pour être honnête. Un truc Yves Rocher, alors ?
    On gagne quoi si on trouve ?🙂

  5. tacheau on

    @Caroline : Et oui, l’évocation de la mode est juste. Rond, doux, soyeux, sensuel… consensuel en somme !
    @Sophie : Bravo ! Il s’agit bien du visuel très accrocheur, limite nouvelle gentry, d’un nouveau site intitulé Paideia (http://www.paideia.fr). Ne cherchez pas le site, il vient juste d’être refermé et nul doute que le visuel aura peut-être changé à sa réouverture, avec des pavés saillants ou des cailloux concassés à la place des galets ? Ce site devrait faire des propositions concrètes pour une éducation citoyenne, et s’intéressera sans doute aux bibliothèques. On pourra y faire des dons pour soutenir les actions proposées (je suppose)via un compte paypal.

  6. Caroline on

    Et dans les habillages de sites Internet. Ok.
    Sans doute un rapport avec les galets que se mettaient les élèves-orateurs dans la bouche pour travailler leur diction ?

    Par ailleurs, ce glissement contemporain des visuels de pierres et autres cailloux vers un univers sensuel est assez étonnant. Hormis dans l’hypothèse du rocher brûlant de soleil, au bord de l’eau🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :