La parole est d’or, le silence aussi !

bruit-entreeCette semaine : lancement de notre campagne Le bruit c’est l’affaire de tous… et beaucoup d’espoir placé dans le dispositif mis en place et dans la participation active du personnel. De l’avis de tous, notre bibliothèque n’en était plus vraiment une depuis plusieurs mois côté qualité et ambiance sonores.

Que fallait-il faire ? Surtout ne pas agir dans la précipitation ni de manière coercitive. Prendre le temps de réfléchir à la réponse, aux alternatives proposées et à l’adhésion constructive des collègues avant celle des lecteurs. La voie privilégiée est donc celle de la pédagogie et de la co-existence des usages, et des usagers à l’échelle du bâtiment, dans des espaces clairement identifiés et zonés en fonction du niveau de silence attendu : nul (zone libre), relatif (zone calme) et absolu (zone silence) à mesure qu’on progresse dans la bibliothèque. A cela s’est ajoutée la création de 4 salles de travail en groupe et de 5 espaces réservés à l’utilisation du portable, et dans une moindre mesure du tchat et des communications à haute voix sur IP.

vertorangerougenoir

Le dispositif repose à la fois sur une incitation passive par l’intermédiaire d’une signalétique très présente (signalétique d’accueil, 60 poteaux balisés, 16 totems, distribution de flyers explicatifs, 16 bannières dans les galeries, 22 stickers sur portes et parois vitrées…) et sur une prescription active de la part des collègues qui passeront toutes les 1/2 heures dans les salles (durant le premier mois) puis seulement en cas de dysfonctionnement en invitant les usagers à se conformer aux nouvelles règles ou à se déplacer pour faire correspondre leur usage à la zone adaptée. L’enjeu étant de ne chasser personne de la bibliothèque mais aussi de rendre possible l’auto-discipline qui peut être relayée par les lecteurs eux-mêmes.

dscn1252dscn1255piliers

Un travail doit être également mené sur les nuisances sonores induites par le fonctionnement même de la bibliothèque (conversation entre collègues, bruits des chariots, montage des expositions, travaux à l’intérieur des locaux…) car comme l’a dit Daniel lors des séances de sensibilisation, on ne peut demander aux lecteurs ce qu’on ne s’applique pas déjà à soi-même. On croise les doigts…

10 comments so far

  1. jean-charles on

    Beau boulot avec une signalétique de qualité. Ce problème est, je pense, rencontré dans toutes les bibliothèques. La réponse que vous y apportez est la meilleure que l’on puisse imaginer. Ces éléments vont nous aider à progresser, nous aussi, sur ce sujet !

  2. Monier on

    Bravo pour cette initiative et pour la façon dont vous l’avez pensée, conçue, et mise en œuvre.
    Tenez-nous au courant de son succès !

  3. Clément Laberge on

    Je l’ai déjà signalé ailleurs, mais l’occasion est trop belle pour le faire à nouveau… le clin d’oeil d’un cinéastre québécois sur la question « pourquoi il faut garder le silence dans une bibliothèque »

    http://remolino.qc.ca/2009/01/18/garder-le-silence-dans-une-bibliotheque/

    Bravo pour la signalétique. J’aime beaucoup!

  4. une étudiante on

    Je suis tombée sur ce blog par hasard et votre article me permet de donner à mon tour mon avis sur la politique anti-bruit de la bu de Belle Beille.Je suis actuellement étudiante en L3 lettres et sachez qu’il n’a pas été agréable pour nous de découvrir d’agressives affiches rouges dans notre espace de recherche. Que devons nous en déduire? Pourquoi le secteur Lettres doit-il respecter le code du silence absolu pendant que celui de sciences doit accepter un bruit certain? Si nous souhaitons échanger sur des oeuvres littéraires, devons-nous obligatoirement apporter tous nos livres en zone calme??
    Et n’est-ce pas un comble de refuser le moindre bruit dans des espaces de travail mais d’emménager parallèlement des espaces pour téléphoner (les téléphones ont encore moins leur place dans une bibliothèque que le bruit).
    J’ai conscience que le problème du bruit était inacceptable et j’admire votre volonté de le résoudre, mais je déplore sincérement cette espèce de brutalité que laissent paraître votre code de couleur et votre décoration à la « big brother ».

  5. tacheau on

    Votre réaction démontre à quel point il est difficile de satisfaire tout le monde…

    En effet, la bibliothèque est un espace qui doit être pensé dans sa globalité et non secteur par secteur où les lecteurs resteraient confinés dans « leur » espace. L’idée est justement de raisonner par modalité d’usage et non plus par discipline puisqu’il est impossible de proposer dans chacun des 6 plateaux thématiques une espace libre, calme et silencieux.

    Alors oui, il vous faudra vous déplacer pour aller parler de littérature. Oui, il faudra aux scientifiques s’ils souhaitent travailler au calme venir dans l’espace lettres. Oui, c’est plutôt bien que le mélange se fasse et que les lecteurs découvre autre chose que leur seul horizon de recherche. Oui, on ne peut pas faire autrement que de proposer des espaces qui perturbent le moins possible les salles de travail pour utiliser les mobiles puisqu’il est impossible d’empêcher les lecteurs de téléphoner, sauf à jouer les flics derrière chacun d’eux (je rappelle qu’il y a plus de 800 lecteurs en période de pointe…)

    Pour les couleurs nous sommes allés à l’efficacité que tout le monde nous demandait et je suis désolé que vous preniez cela comme une agression. Reconnaissez quand même que la BU Belle Beille demeure un espace de liberté où les lecteurs sont peu contraints et plutôt bien traités sur le plan des services et des espaces (Galerie d’art, ordinateurs, DVD, BD, collections très abondantes,…), c’est dommage que cette campagne anti-bruit vous fasse oublier tout cela😉. En tout cas merci pour votre avis.

  6. une étudiante on

    Je suis bien évidemment prête à reconnaître à notre Bu toutes les qualités que vous lui attribuez, c’est un endroit que j’aime, mais je trouve que la politique anti-bruit l’a un peu défiguré. Mais comme vous le dîtes, tout le monde ne pouvait pas être satisfait, alors la grincheuse pour cette fois ci c’est moi!:-)
    Même si je tiens mes positions, je vous remercie vivement de vos réponses et vous souhaite un très bon dimanche!!

  7. […] gestion du bruit en bibliothèque. Liber-libri, Detoutsurien, OTacheau1, 2 Faire exister son catalogue sur Google. Lully1, 2 Insérer un module Babelio sur son site. […]

  8. […] la question à laquelle tente de répondre le récent zonage mis en place dans le cadre de notre campagne anti-bruit qui structure désormais les espaces en fonction des modalités d’usage et plus seulement […]

  9. Langlard on

    Bonjour,
    Votre signalétique est très intéressante. Je représente l’entreprise Cirrus France et, étant tombé par hasard sur votre blog (recherche ‘signalétique bruit silence’ sur GG) je me permet de vous informer de la sortie d’un nouvel instrument de mesure du bruit de type panneau d’affichage avec symbole. voir la page http://www.cirrusresearch.fr/bruit-au-travail/2009062461/communiques-de-presse/alerte-visuelle-seuil-bruit.html

    La signalétique est pour l’instant en anglais, mais aujourd’hui j’ai pour mission de concevoir l’équivalent en français. Le symbole utilisé est celui ‘officiel’ (en angleterre) qu’en est il en France ?

    Le but de ce panneau, vous le devinerez surement, est de s’illuminer lorsque qu’un niveau sonore est dépassé. Ce niveau peut être réglé de 40 à 114dB, rendant le panneau intéressant pour les zones bruyantes ou non.

    Lorsque le niveau de bruit est au dessous du seuil, le panneau reste vierge, ainsi cela élimine la confusion ou (comme le remarque l’etudiante en lettre) n’agresse pas visuellement l’entourage.

    Merci pour votre blog. Cordialement.

    • tacheau on

      @Langlard:vraiment pas mal en effet mais problème de l’alimentation électrique et du maillage important sur 8700m² pour que l’effet soit garanti. A creuser…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :