Les livrels et après…?

danielNon, non, il ne s’agit nullement d’un alien qui pose fièrement devant son oeuf mais juste de l’avatar derrière lequel je me suis caché pour présenter l’expérience des livrels à Angers lors de la journée organisée par les Archives et Bibliothèques de l’ULB. En fait, je remplaçais Daniel, et sa boule de cristal (cliché), ce dernier, allergique aux chocolats Belges (ce qui explique que je n’ai eu aucun scrupule ce week-end à finir la boîte offerte pour l’occasion, sans lui en parler…) étant retenu par d’autres obligations.

Le programme bien équilibré a permis de donner un panorama très complet de l’offre, des problématiques et des interrogations actuelles (formats, technologies, coûts, usages…). Nos amis du Blogus Operandi devraient bientôt nous concocter une belle synthèse de l’événement.

En attendant, ma présentation est consultable ici.

6 comments so far

  1. cbulte on

    C’est magnifique, un patron qui se dévoue et pense ainsi à la bonne santé de ses collaborateurs en les privant des nourritures exotiques et malsaines…

    Le compte-rendu arrive cette après-midi et les applications pratiques des livrels à l’ulb dans les semaines qui viennent. Des extraits en vidéo des conférences bientôt sur Youtube. Ce n’était pas une journée d’études pour le plaisir mais un vrai point de départ d’une offre documentaire basée sur les livrels😉 (cfr la grogne sur les journées d’études qui sont surtout des journées… http://detoutsurrien.wordpress.com/2009/04/23/oceannum/)

    Merci d’être venu partager ta vision des choses et ton expérience pratique, cela va nous éviter plein d’écueils.

    PS : si Daniel est un alien, tu es la reine ?

    • tacheau on

      @ cbulte : applications dès la semaine prochaine ? ça sent le gars qui avait des ebooks dans son tiroir déjà tout prêts pour les lecteurs😉 Comme je te le disais, participer à des journées pour partager avant/pendant l’action fait sens, comme le dit Daniel… c’est pourquoi la coopération avec l’ULB, très réactive sur ce plan, nous intéresse. Quant aux chocolats, soyons justes, les stroumpfs m’ont bien aidé (ah les rats, il se sont jetés sur les « au lait »…). Reine des aliens, pourquoi pas ?

      • cbulte on

        Quel honteux travestissement de mes paroles, j’ai dit « les semaines »😉. Ce n’est pas un tiroir, c’est toute une armoire d’abord et un calibre (http://calibre.kovidgoyal.net/) déjà tout rempli de fichiers gratuits et de belles méta-données de bibliothécaire névrosé. Nous allons mettre la pression sur nos autorités pour pouvoir tester publie.net aussi…
        Évidemment, les pauvres enfants sont épuisés à force de lire les oeuvres complètes de la Comtesse de Ségur sur le Sony Reader, ils sont besoin d’énergie… Nous saurons pour la prochaine fois qu’il faut cibler les « au lait ».

  2. tacheau on

    @mille excuses, lu trop vite sur les délais… Pour le chocolat, un bête truc est de placer au-dessus de la boite deux ou trois couches de chocolat Cémoi et de papillottes Révillon et de prévoir un double fond pour les parents😉

  3. dbourrion on

    Euh… Je tiens à rétablir la vérité historique : je ne suis pas allergique aux chocolats, ni Belge, ni Suisse, ni de nulle part. J’adore le chocolat. Mon rêve est de me réincarner en fève…

  4. […] ici (diapo. n°58), j’y reviens aujourd’hui suite à conversation avec OT (nous préparions son périple belge) : la question du livrel comme support de lecture ne doit pas nous faire nous focaliser sur une […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :