Amazon m’a tuer !

kindledxC’est Daniel qui m’a fait passer l’info juste avant de partir ce soir, histoire de bien me mettre le moral à zéro… du genre, tu doutes encore coco ? Frères bibliothécaires, tenons-nous la main et répétons en coeur : Hummmmmm…. le livre électronique n’a pas d’avenir… Hummmmmm… nous sommes les détenteurs universels et éternels du savoir… Hummmmmmmm… Amazon et le grand capital c’est de la gnognotte… Hummmmmmm… le lecteur est notre ami… Hummmmmmm… nous sommes utiles, indispensables et incontournables… Hummmmmm…Hummmmmm…. le livre électronique n’a pas d’avenir… Hummmmmm…. le livre électronique n’a pas d’avenir… Hummmmmm…. le livre électronique n’a pas d’avenir ! Bon, ça fera 489 € la séance de thérapie collective😉

Voir ici

8 comments so far

  1. dbourrion on

    non, c’est un nouveau challenge pour les bibliothèques : montons un consortium et rachetons Amazon !

    • tacheau on

      D’accord. On commence par revendre nos Booken pour faire du capital…?

      • cbulte on

        Nous avons quatre machines à mettre dans la cagnotte, à condition que nous ayons 25% des actions…

  2. cbulte on

    Tiens un billet après le dépôt de bilan, ouf🙂

    Tu as bien sûr raison, la lecture électronique c’est de l’utopie totale, les étudiants n’en voudront jamais pour leurs syllabi et cela ne remplacera jamais une bonne vraie bibliothèque papier… scrogneugneu. C’est bizarre j’ai l’impression que cette phrase pourrait entrer dans les dictionnaire des idées reçues de ce bon Gustave…

    Du côté des bonnes choses : le grand écran à un prix acceptable, les 16 niveaux de gris, la 3G et l’offre de livres à prix corrects qui va avec. Je rêve déjà de la salle des quotidiens et des périodiques grands publics remplacés par ce type d’engins.

    Du côté des mauvaises choses, les limitations côté formats supportés et les risques accrus de concentration verticale pou le secteur de l’édition. Je me demande d’ailleurs combien de temps il va falloir attendre pour que Google, Apple et les monstres de l’édition scientifiques (Elsevier pourquoi je pense à eux?) vont arriver sur le marché.

    Cette offensive légitime une fois de plus une grande réorientation progressive de nos métiers vers le formation, la médiation pointue vers les bonnes ressources, la mise en valeur de l’offre gratuite et la création de contenus propres liés à nos collections patrimoniales.

    Tiens c’est ce que tu défends sur ton blog depuis longtemps. Une raison de plus pour continuer😉

    PS : première réunion de travail sur les livrels à l’ulb et plein d’idées concrètes d’expérimentations à moyenne échelle avec les bibliothécaires, les chercheurs et les étudiants, y compris dans le cadre de cours. Cela s’annonce très enthousiasmant. Par ailleurs, nous pensons, si c’est possible, de faire de la journée livrels un évènement de plus grande ampleur récurrent d’année en année.

    • tacheau on

      @cbulte : à ce rythme, c’est une journée sur le livre traditionnel qu’il faudra faire l’an prochain.😉 Je pense que le modèle fermé d’Amazon ne tiendra pas longtemps quand les autres opérateurs vont sortir du bois. Pour l’instant, ils se développent en vase clos aussi pour maîtriser leur stratégie de dumping éditorial sur les contenus, verrouillés, car l’enjeu est avant tout de vendre et équiper le plus vite possible les futurs clients en machines. Ensuite, ils inverseront la machine : machine gratuite et contenu autour des $9,99 qui tendent à s’imposer comme standard aux States. Je me demande aussi dans quel mesure les Kindle ne permettent pas de payer réellement les développements technologiques pour proposer une offre maxi d’ici 6 mois un an. Si on considère qu’Amazon fait environ $200 de bénef sur chaque machine, ça fait 80 M$ en à peine 2 ans alors que l’économie totale du livre élec. aux USA aurait été en 2008 de 8 M$. C’est pas négligeable…

      Concernant votre participation, je souhaiterais un descriptif des machines proposées. S’il s’agit de serveurs récupérés de Fortis et Dexia, ça peut en effet valoir ses 25%…😦 Ah tiens c’est malin, ça, alors que je suis en redressement blogosphaire !

      • cbulte on

        Une journée sur le livre papier avec de petits éditeurs académiques ou non innovants bien volontiers !

        D’accord avec ton analyse : ils vont être contraints de s’ouvrir de plus en plus : le logiciel Kindle sur iPhone est déjà un bon exemple et ils ne vont pas pouvoir rester fermés longtemps aux autres modèles de livrels. J’imagine bien aussi des systèmes de type France Loisir ou Audible : engagement à acheter X livres par année et gratuité de la machine (ou coût très bas), idem avec des partenariats aux abonnements presse.

        Reste le problème de la pérénité des formats de fichiers à 10 ou 20 ans, tant qu’ils n’adopteront pas l’epub sans drms, je resterai très prudent sur l’achat de titres.

        La très bonne nouvelle de la situation c’est qu’ils obligent tous les producteurs de machines à bouger : ce matin Sony a annoncé un modèle à grand écran et tactile pour la fin de l’année et la couleur en 2010.

        Nous avons les vieux serveurs de nos banques ex-nationales (pillées par une république voisine que je ne nommerai pas…) + un Irex 1000 (dont l’achat a été financé par la vente des reins de nos jobistes). Si cela ne vaut pas 25%😉

  3. guillaume on

    Concernant le « modèle fermé d’Amazon »: non, une des nouveautés majeures c’est l’utilisation de l’Adobe Reader Mobile SDK: ce Kindle devient peu à peu intéropérable, il s’ouvre au principal format concurrent, celui d’Adobe. Ce qui veut dire que les étudiants pourront télécharger les ebooks acquis par les BU sur cette machine.

  4. guillaume on

    Oups je n’avais pas vu que le kindle utilise le SDK d’Adobe mais ne lit pas les fichiers protégés avec ACS4 (cf http://blogs.adobe.com/billmccoy/). C’est un premier pas, mais ils restent bel et bien complètement fermés, vous aviez raison.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :