Archive for the ‘sony reader’ Tag

Sony reader… première fois !

sony_readerLa rengaine a donc un peu changé ce week-end où le sempiternel « Eh, arrête de gober ton ordinateur… » s’est vu remplacé par un nouveau refrain filial « Oh, encore en train de lire ton livre électrique… » Eh oui, j’ai donc passé quelques poignées d’heures en compagnie du Sony Reader, en dépit de mes réticences (si, si, je me demandais bien ce que cela  pouvait m’apporter) et de mon scepticisme initial donc. Je précise tout de suite que je ne suis nullement idolâtro-hightecho-technophile mais plutôt hasbeeno-ringardos en matière d’innovation : pas d’Ipod, pas d’Iphone, pas d’Eeepc, pas de GPS, pas de TNT, pas d’écran plasma, pas de console de jeu,… les proches diraient aussi pas de sèche-linge, pas de lave-vaisselle, pas de micro-ondes, mais bon, là c’est une autre histoire !

Pour dire vrai, le bilan est très positif et le petit écrin marron simili cuir ne m’a presque pas quitté du week-end. Plusieurs choses m’ont étonné et vraiment plu :
– le confort de lecture après adaptation au contraste plus terne qu’une feuille de papier et qui mérite de lire en pleine lumière
– la facilité d’utilisation et l’ergonomie de la machine qui peut être facilement tenue et permet notamment de lire couché sur le côté de manière très confortable
– le choix colossal en matière de littérature libre de droit qui rend le picorage illimité. J’ai lu, pour moi, Les Indes Noires sans voir passer le temps et commencé à lire Sans famille aux têtes blondes (c’est idiot, mais je ne sais même plus où sont ces livres d’enfance chez moi…)

En un mot, me voilà vraiment conquis… et à la fois dubitatif car je ne sais toujours pas ce que l’on peut faire d’un tel objet en bibliothèque. Comment le prêter ? Que mettre dessus ? Comment agréger des contenus ou des usages ? Comment s’adresser à un public étudiant plutôt technophile, connecté ET faible lecteur… (et oui, le fait qu’un tel objet « passif » plaise à un technico-nullos comme moi m’inquiète et je me demande si la cible des paby-boomers qui souhaitent relire les classiques ne seraient pas la plus naturelle, en BM donc !)

En bref, tout reste à faire et à creuser (c’est Daniel qui tient la pioche…)  mais je sais désormais qu’intrinsèquement, c’est un objet plutôt bien fait et très intéressant. A suivre, donc…

Publicités